Karaté

Un peu d’histoire

Le karaté est un sport de combat originaire du Japon, c’est une discipline martiale qui a pour but d’attaquer l’adversaire et donc de se défendre. Il existe différentes techniques et philosophie propre au style du karaté choisi, c’est pour cela qu’un bon karatéka sait maitriser plusieurs styles pour varier sa stratégie de combat.


Le sport

Le karaté est un sport de combat qui comporte différentes pratiques et styles majeurs. Par mis toutes ces pratiques, elles visent toutes à attaquer l’adversaire ainsi qu’a se défendre.
Pour cela il est possible d’utiliser:

  • Les doigts
  • Les mains ouvertes et fermées
  • les avant-bras
  • les pieds
  • Les genoux
  • etc…

Voici un livre sur les techniques du Karaté :

Concernant les différents styles majeurs du Karaté il y en a 5 majeurs qui ont étés retenus.

Le karaté du style Shōtōkan-ryū

Shô: Pin du Japon, Tô: L’énergie mouvante de l’Océan, Kan: Maison

C’est un style de karaté japonais créé en 1938 qui provient du karaté Shorin-ryu d’Okinawa dirigé par Funakoshi père. Ce maître est considéré comme le créateur du père du karaté moderne.

Le karaté du style Karate-do Shotokaï Egami-ryu

Ce style de karaté est reconnu en 1957, il intègre des techniques de l’aïkido pour avoir des avantages par rapport au karaté traditionnel.

Le karaté du style Gōjū-ryū

Il est fondé en 1926, il a été connu grâce à Chojun Miyagi, connu sous le nom de « Le chat » et reconnu comme un maître légendaire. C’est un style qui est resté traditionnel comprenant des techniques de frappes et des déplacements circulaires visant les points vitaux.

Le karaté du style Wadō-ryū

Ce style de karaté a été fondé en 1939, après avoir ressenti les limites de ce style, Ohtsuka le modifia en intégrant des techniques d’évitement de coups de l’adversaire plutôt que de les bloquer.

Le karaté du style Shito-ryū

Ce style de karaté a été créé en 1939, il utilise principalement des coups de poings souples et des coups de pieds visant les parties médiannes de l’adversaire. Il ne fait pas parti des styles traditionnels.

Le matériel et les équipements


Pour pratiquer le karaté dans de bonne conditions, il est important d’avoir un bon équipements. Chaque pratiquant doit porter un gi(uniforme) qui est généralement blanc ainsi qu’une ceinture représentant son niveau en karaté il en existe dix :

Voici différentes ceintures :

  • Ceinture
  • Blanche
  • Jaune
  • Orange
  • Verte
  • Bleu 1
  • Bleu 2
  • Marron 1
  • Marron 2
  • Marron 3
  • Noire
  • Niveau
  • 9eme kyu
  • 8eme kyu
  • 7eme kyu
  • 6eme kyu
  • 5eme kyu
  • 4eme kyu
  • 3eme kyu
  • 2eme kyu
  • 1er kyu
  • 1er dan
  • Katas possibles
  • Blanche
  • Heian Shodan
  • Heian Nidan
  • Heian Sandan
  • Heian Yondan
  • Heian Godan
  • Heian Godan
  • Heian Godan, Bassai-Dai
  • Heian Godan, Bassai-Dai
  • Bassai-Dai, Kanku-Dai, Jion


Combat championship Karaté

Jujitsu Brésilien

Un peu d’histoire

Le Jujitsu Brésilien ou encore Jui-jitsu Brésilien est à la fois un sport de combat et un art martial. Il est dérivé du judo et du jiujitsu Japonais, et a été importé au Brésil par le judoka japonais Mitsuyo Maéda vers 1920, puis développé et popularisé au Brésil et à travers le monde entier par la célèbre famille Gracie. On nomme les pratiquants de ce sport de combat des jiu-jitsukas.


Le sport


Techniquement parlant, le Jujitsu Brésilien est un sport de combat qui se distingue par rapport aux autres par le fait qu’il se concentre sur les combats au sol, ce qui permet de compenser d’éventuelles faiblesses physiques ou de corpulence, puisqu’un lutteur a le droit de forcer son adversaire à combattre au sol.

En revanche, au Jujitsu Brésilien, on ne peut pas obliger un adversaire à combattre debout, ainsi on ne se focalise pas sur les techniques de frappe ou de projection qu’on retrouve dans la majorité des arts martiaux, mais surtout sur les techniques de combat au sol telles que les clés de bras, les clés de jambe, les clés de cou et autres techniques d’étranglement et de luxation.
Ceci laisse ainsi le choix à l’adversaire d’abandonner ou de subir jusqu’au bout la technique de soumission, faisant des jiu-jitsukas de redoutables combattants quand ils sont confrontés aux pratiquants d’autres arts martiaux lors de rencontres à disciplines mixtes telles que l’UFC (Ultimate Fighting Championship) ou la Pride FC. Même si ce sport de combat ne développe pas l’agressivité et permet de neutraliser l’adversaire sans lui provoquer le moindre traumatisme grave.

Voici un livre sur les techniques du Jujitsu Brésilien :


Comme pour tout sport de combat, les pratiquants du Jujitsu Brésilien sont divisés en plusieurs niveaux représentés par 11 ceintures coloriées en fonction de l’âge et du niveau du sportif allant du blanc pour les débutants au rouge pour les jiu-jitsukas confirmés.
Un combat de Jujitsu Brésilien dure 5 minutes lors des compétitions officielles et l’arbitre attribue de 1 à 4 points à un combattant en fonction de la prise et lui retire un point de pénalité si ce dernier a commis une infraction.
Un combattant est déclaré gagnant si son adversaire abandonne et déclare forfait ou s’il a obtenu plus de points que son adversaire au bout des 5 minutes de combat.

Le matériel et équipements

Comme tout sport de combat issu du jiujitsu, le Jujitsu Brésilien se pratique sur un tatami dans un dojo et pour ce faire, on doit porter un kimono composé d’une veste, un pantalon et une ceinture.
Il est tout à fait possible d’avoir des protections au niveau des poignets ainsi


Combat international Jujitsu

Grappling

Un peu d’histoire

Le Grappling englobe plusieurs sports de combat tels que le Jujitsu, le judo ou encore la lutte. Il remonte d’ailleurs à la même période gréco-romaine que cette dernière.

Ce sport de combat mise davantage sur la technique et le sens tactique via les leviers que sur la force brute. Il s’exerce avec ou sans kimono et a la particularité de proposer la classe « toute catégorie » lors des compétitions. Le Grappling s’est fortement popularisé lors des années 1990 grâce notamment à l’essor du Jiujitsu.

Le Grappling-fight a vu le jour depuis septembre 2104 en France. Il mêle techniques de projections et de percussions lors des phases de combat debout tout comme les techniques de soumissions au sol. Au contraire, le Grappling n’est ouvert qu’aux projections et clefs.

 

Le sport


Le Grappling est un mélange de diverses disciplines.
Les disciplines les plus répandues utilisant le kimono sont :

  • Le judo/ju-jitsu
  • Le jiu-jitsu brésilien
  • Le sambo

Les disciplines les plus répandues n’utilisant pas le port du kimono sont :

  • La luta livre
  • La lutte gréco-romaine
  • La lutte libre
  • La lutte mongole
  • La lutte sénégalaise

Voici un livre sur les techniques du Grappling :


Ainsi, le sport de combat est pratiqué à la fois debout et au sol pour juger de la technicité et de l’hétérogénéité des pratiquants.

Le but du sport n’est nullement de mettre K.O. son adversaire, mais de lui faire avouer son infériorité grâce à des prises de soumissions et de projections. Sont sanctionnées toutes les positions qui pourraient s’avérer dangereuses ou douloureuses (coups, morsures, …).

Ce sport de combat compte des compétitions prestigieuses telles que l’ADCC (Abu Dhabi Combat Club), le Grappler Quest ou encore le L.A. Sub-X.

Ce sport de combat a pour volonté de ne jamais blesser les athlètes. En effet, il consiste à prouver à son adversaire qu’il ne peut se sortir d’une prise de soumission sans se blesser. Par ailleurs, le sang est banni puisque le juge-arbitre intervient pour arrêter le match en cas de saignement d’un des sportifs.

Pour pratiquer ce sport de combat, il convient d’être en bonne santé et de ne pas souffrir du dos ou d’articulations.

Le matériel et les équipements


Le Grappling se pratique en gymnase sur des tapis circulaires de 9m de diamètre avec en son centre un autre cercle d’1m de diamètre servant de point de départ.

Suivant le type de combat, vous devrez vous munir ou non d’un kimono. Seul vous sera demandé un short et un t-shirt adapté. Les chaussures et le casque restent optionnels pour la pratique du Grappling traditionnel.

Ce sport de combat peut donc se pratiquer sans matériel particulier si vous le souhaitez.

Si vous optez pour le Grappling-fight, vous devrez toutefois vous équipez d’un casque, de gants et de protections spécifiques pour les tibias et les pieds.


kimono de judo


 

Combat championship grappling

Judo

Tenue et Environnement

Le judo est un sport de combat ainsi qu’un principe de vie issu du japon. Il a était fondé en 1882 par Jigoro Kano. Ce sport de combat est essentiellement basé sur les techniques de projection, de contrôle (combat) au sol et d’étranglement et clés de bras.
Le judo ce pratique dans une salle que l’on nomme le Dojo. Les combattants, communément appelé judokas, sont en kimono (ou jugogi). Pour plus d’information, consulter notre site dans la section équipement, judo, kimono.
Le sol du Dojo est fait de tapis (pour ne pas ce blesser lors des chutes) appelé tatami. Le judo est présent au jeux olympiques

Principe du combat

Pour gagner un combat, il existe plusieurs possibilités :
La soumission par clef de bras ou étranglement. Le combattant subissant la soumission est obligé (de par la douleur) de taper au sol pour montrer qu’il abandonne le combat.

Le Ippon : Le Ippon signifie une projection puissante et rapide où l’adversaire atterrit sur les deux épaules.

Gagner par point : lorsque vous faite chuter votre adversaire, s’il ne s’agit pas d’un Ippon, vous marquez tout de même des textes. Le cumule des points est alors calculé s’il n’y a pas eu de Ippon ou de soumission (donnant la victoire immédiate)

livre sur le judo

Signification

Le terme « judo » est composé de « kanjis »
souplesse, adaptation
l’art, la voie, le principe

 

Les ceintures

Pour serrer le kimono, les judokas ont des ceintures de couleur. Les couleurs sont significatifs. Elles sont un grade.
Du plus faible au plus fort :
– Blanche
– Blanche-Jaune
– Jaune
– Jaune-Orange
– Orange
– Orange-Verte
– Verte
– Bleu
– Marron
– Noire 1er Dan « Sho-Dan »
– Noire 2ième Dan « Ni-Dan »
– Noire 3ième Dan « San-Dan »
– Noire 4ième Dan « Yon-Dan »
– Noire 5ième Dan « Go-Dan »
– Blanche-Rouge 6ième Dan « Roku-Dan »
– Blanche-Rouge 7ième Dan « Shichi-Dan »
– Blanche-Rouge 8ième Dan « Hachi-Dan »
– Rouge 9ième Dan « Kuy-Dan »
– Rouge 10ième Dan « Ju-Dan »
– Large Blanche 12ième Dan « Shidan »

ceinture de judo

kimono de judo

Les compétitions

Les compétitions de judos sont faites en fonction du poids (-36kg à +100kg) et de l’age, ainsi que du sexe.

Les grands tournois

Il y a principalement 4 grands chelem au judo :
Paris
Rio
Moscou
Tokyo

Il existe aussi des grand prix : Bakou, Duseldorf, Tunis.
Mais le judo est surtout présent aux jeux olympiques.